Ludwig Bemelmans

Ludwig Bemelmans (27 avril 1898 – 1er octobre 1962), peintre et auteur et illustrateur américain. Né en Autriche, il s’installe aux USA en 1914 et travaille d’abord dans l’hôtellerie, et s’enrole dans l’armée américaine lors de la 1ère Guerre Mondiale. Il devient citoyen américain en 1918. 

Ludwig Bemelamsn dans son atelier en 1945, par Walter Sanders

Ludwig Bemelmans dans son atelier en 1945, par Walter Sanders

C’est seulement en 1934, sur une suggestion de May Massee – éditrice chez Viking Press – que Bemelmans écrit son premier livre pour enfant « Hansi » (la série comporte 15 titres). C’est avec « Madeline » que Bemelmans rencontre le succès. Il se marrie en 1935 avec Madeline Freund; leur fille Barbara inspirera le personnage de Madeline.

Il a écrit des livres pour enfants, aussi bien que pour adultes, à contribuer à différents magazines tels que « Vogue » et « Harper’s Bazaar ». Il réalise plusieurs couvertures pour le « New Yorker », dessine les décors pour un show à Broadway et réalise plusieurs projets à Hollywood. Il peint des fresques pour l’hotel Carlyle à New York (dont le bar porte son nom). Ses peintures sont visibles au Metropolitan Museum de New York. 

ludwig-bemelmans1

Ludwig Bemelmans, céramique "Madeline visitant la Tour Eiffel"

Collection privée

Ce grand plat oval en céramique, a été dessiné par Ludwig Bemelmans, et représente « Madeline visitant la Tout Eiffel ».(46 x 38 cm.) Le dessin est signé « Bemelmans » et noté « Edition Tapis Vert Vallauris ». L’atelier de céramique du Tapis Vert a été fondé à Vallauris en 1948, par René Batigne et sa femme Claire White. Jusqu’en 1966, cet atelier a rassemblé des artistes de différentes origines, tels que, entre autres, Bemelmans, le Prince de Faucigny-Lucinge, Anton Prinner, Nicolas de Staël et Jacques Prévert.

Dessin au crayon avec réhaut d'aquarelle, Ludwig Bemelmans

Dessin au crayon avec réhaut d'aquarelle, Ludwig Bemelmans

Collection privée

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la monographie « Bemelmans, The Life & Art of Madeline’s creator », paru chez Viking Press en 1999, et écrit par son petit-fils John Bemelmans Marciano.

 

"Sunshine" Ludwig Bemelmans

"Sunshine" Ludwig Bemelmans, Simon & Schuster, 1950

Double page intérieur de "Sunshine", de Ludwig Bemelmans

Double page intérieur de "Sunshine", de Ludwig Bemelmans

 

Page intérieure de "Sunshine" de Ludwig Bemelmans

Page intérieure de "Sunshine" de Ludwig Bemelmans

Une Réponse to “Ludwig Bemelmans”

  1. du Rieu Says:

    Avant les années 1960 je me rappelle avoir lu le livre de « Madeleine, à Paris » où les religieuses de l’orphelinat avaient la coiffe blanche des petites des pauvres.
    A moins que ma mémoire ne me fasse défaut, il semble que l’auteur ait changé ce détail dans les nouvelles éditions? Pouvez vous me renseigne? si je ne me trompe pas , où peut-on trouver ce petit livre si charmant avec les premiers dessins de l’auteur?
    D’avance je vous en remercie;
    Cordialement. A. du Rieu de Maynadier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :