Archive for the ‘Walter Trier’ Category

Walter Trier

24 août 2009

Walter Trier est né le 25 juin 1890, à Prague, fils d’un directeur d’usine. Il suit d’abord les cours de la Nikolander Secondary School. Pendant une courte période, il étudie dans une école d’art industriel de Prague, puis décide de suivre les cours de l’Académie de Munich en 1906, où il étudie sous la direction de Franz Von Stuck.

walter_trier

Dès la fin de ses études, en 1909, il publie ses premiers dessins dans le magazine satirique « Simplicissimus » et « Jugend ». Les artistes Thomas Theodor Heine, Max Slevogt, George Grosz, et Käthe Kollwitz publient également dans ces grands magazines d’art munichois. Du fait de son précédent travail, l’éditeur berlinois Otto Eysler l’emploie comme illustrateur pour la presse, pour le « Lustige Blätter » en 1920.

trier"Das goldene Lachen" (1910 environ)

Le sarcasme de Trier se porte d’abord vers la vie quotidienne de la grande ville, la haute société, et les évènements politiques du jour. En seulement 10 ans, mille illustrations couleurs de Trier sont publiées. Il est alors l’un des dessinateurs les plus demandés à Berlin. Par ailleurs, il réalise la page de titre et des illustrations pour le Ullstein-Magazines "UHU" et "Die Dame" pendant vingt ans.

trier

En 1925, il commence à collaborer avec le "Kabarett der Komiker" et est élu comme nouveau membre de la "Berliner Secession." En 1929, l’auteur de livre pour la jeunesse Edith Jacobsohn lui envoie le jeune Erich Kästner pour dessiner les modèles de son premier livre pour enfants "Emil und die Detektive." Une longue collaboration suivra. La même année, Trier est élu Vice-Président des illustrateurs de presse.

Stamp_Emil_und_die_Detektive
Timbre édité pour le centenaire d’Erich Kästner

trier-1

Le 30 janvier 1933, Trier, d’ascendance juive, doit quitter l’Allemagne avec sa famille. En décembre 1936, il s’installe en Angleterre; et en 1937, il commence à réaliser des couvertures illustrées pour le magazine mensuel « Lilliput ». Pendant la guerre, il illustre des pamphlets politiques et réalise ses premières caricatures anti « National – Socialist ». En 1939, il rejette une offre de Walt Disney.

trier

Trier et sa femme deviennent des citoyens britanniques en 1947 et décident de suivre leur fille en Ontario au Canada. En 1951, la première exposition de ses aquarelles et huiles sur toile a lieu à l’Université de Toronto. Walter Trier meurt le 8 juillet 1951 dans son atelier à Collingwood.

http://www.walter-trier.de/


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 237 autres abonnés