Archives de la catégorie ‘Saul Steinberg’

Saul Steinberg dans Égoïste

29 avril 2013

p101wd

Saul Steinberg né en 1914 en Roumanie et décédé en 1999.
Il est sans doute l’artiste qui a  donné ses lettres de noblesse au dessin d’humour .
Dés le début des années 40 il publie ses premiers dessins dans le New Yorker, pour qui il signera une quantité de couvertures impressionnantes dont la couverture historique datée du 19 mars 1976.

new-york-center-of-the-universe-new-yorker-cover-steinberg1

Avant d’entrer dans le monde de l’Art avec un grand A et de quitter son statut de cartoonist, son trait épuré à l’extrême, démoda brutalement tout ce qui ce faisait jusqu’alors.
Son influence fut considérable pour toute une génération de dessinateurs, débutant dans les années 50.
De Siné à Sempé, de Searle à Ungerer, tous lui sont redevables d’avoir fait évoluer le regard et d’avoir imposé sa "ligne".
Dès son premier livre " All in Line" paru à New York en 1945 il s’impose et révolutionne le genre.

Il était temps de rendre hommage à ce maître grâce à une très rare interview, retrouvée dans le numéro 12  de la luxueuse revue Egoiste paru en 1992.

p100-0

p100-1

ligne
p100-2

p102-0

p102-1

p102-2

p103-0

p103-1

ligne

p103-2

p104-0

p104-1

ligne

p104-2

p105wd

Parmi une dizaine de classiques que tout amateur se dit de chercher notons:

"The art of living" (1949)  " The Inspector"  "The labyrinth" (publié en France par Robert Delpire en 1960 )

"The Passport" 1954 (publié par le Chêne)

"The new world" (1965)

Toutes ces informations sont visibles sur le site de sa fondation : http://www.saulsteinbergfoundation.org/

couverture1

1ère de couverture Steinberg (Piper-Bücherei, 1959)

couverture2

1ère de couverture de la première édition de The Passport (Harper&Brother, 1954)

courverture2-1

4ème de couverture de la première édition de The Passport (Harper&Brother, 1954)

img296

Couverture de la 1ère édition de The Inspector, publié en 1973 par Thames and Hudson (Londres)

img297

Catalogue d’une exposition itinérante en Allemagne en 1974

Remarquons qu’il fut très peu édité en France à l’exception de Gallimard avec "Dessins" en 1956 , "Le Masque" chez Maeght éditeur en 1966 (qui fut son galeriste attitré et le présenta régulièrement dans sa revue "Derrière le miroir") et  "All except you" sur des textes de Roland Barthes paru chez Repères en 1983. Récemment un extraordinaire  leporello  "The Line" est paru aux éditions Nieves paru en 2011.

Une exposition importante lui fut consacré il y a 5 ans à la fondation cartier Bresson puis au musée de strasbourg fin 2009
dont le catalogue vaut le détour

Steinberg_Catalogue_L400

Saul Steinberg. L’écriture visuelle
Ce catalogue coûte 35 euros

Sous la direction de Thérèse WILLER.

Textes de Philippe DAGEN, Daniela ROMAN, Jean-Philippe THEYSKENS, Iain TOPLISS, Tomi UNGERER, Thérèse WILLER.

20 x 26 cm
192 pages
150 ill. couleur environ
ISBN : 978-2-35125-074-7

Saul Steinberg

30 mars 2009

Saul Steinberg (1914 – 1999) artiste, dessinateur de presse et illustrateur américain. En 1933, il étudie la philosophie à l’université de Bucarest avant de s’inscrire au Reggio Politecnico de Milan, où il obtient en 1940 son diplôme d’architecture.

En Italie, il publie des dessins satiriques dans la revue "Bertoldo". Son travail parait également dans "Life" et "Harper’s Bazaar".

Il émigre aux Etats-Unis, pour fuir les lois antisémites italiennes. C’est là que, dès 1941, débutera sa collaboration avec le "New Yorker", qui durera près de soixante ans (90 couvertures du magazine, 635 schémas…).

Portrait de Saul Steinberg

Portrait de Saul Steinberg

Photographie de Denise Colomb reproduite dans "Portraits d’Artistes, Années 50-60"
Denise Colomb, Paris Studio 606, 1986

Sa première exposition personnelle se tient à la galerie Wakefield en 1943 à New-York.

Trois ans plus tard, il figure parmi les quatorze Américains à être exposés au Musée d’Art Moderne de New-York en compagnie d’Arshile Gorky, Isamu Noguchi, ou Robert Motherwell. Son travail est exposé plusieurs fois à la galerie Maeght, à Paris.

Récemment, une très jolie exposition de son travail a eu lieu, du 6 mai au 27 juillet 2008, à la Fondation Henri Cartier-Bresson à Paris.

Saul Steinberg

"Umgang mit Menschen", Saul Steinberg - Rowohlt Verlag, 1963 (Edition allemande de "All in Line" 1945 et "The art of living" 1949)

Saul Steinberg

"All in line", Saul Steinberg, Duell, Sloan & Pearce, New-York, 1945

Saul Steinberg

"Il Labirinto", Saul Steinberg, Feltrinelli Editore Milan, 1961 (Edition italienne de "The Labyrinth")

Saul Steinberg

"The Passport", Saul Steinberg, Hamish Hamilton London, 1955

Vous pouvez consulter le site officiel de la Fondation Saul Steinberg: http://www.saulsteinbergfoundation.org/


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 226 followers