Archive for the ‘Charles Martin’ Category

Charles Martin, Sous les pots de fleurs

18 février 2014

Le 20 février 2014, les éditions Michel Lagarde publient Charles Martin, féerie pour une grande guerre (Emmanuel Pollaud-Dulian), une réédition du sublime Sous les pots de fleurs, augmentée des illustrations réalisées par Charles Martin pour le livre de Marcel Astruc : Mon cheval, mes amis, mon amie. 
couverture-féérie

Nous vous proposons ici des extraits de la première éditions (1917) de Sous les pots de fleurs.

couverture

titre

Un curieux livre de guerre où les obus, les mitrailleuses, les fusées éclairantes et tous les phénomènes explosifs de 1918 se réalisent sous les aspects d’une féerie dont personne n’avait prévu les apothéoses d’artifice” Pierre Mac Orlan.

p.17

Mobilisé en 1914, Charles Martin participe, entre autres combats, à la bataille de la Somme en 1917. C’est dans les tranchées que naissent les premières esquisses de Sous les pots de fleurs, que l’artiste accompagnera d’une prose rythmée.

p.23

p.27

Refusant les facilités du dessin naturaliste, il dessine la souffrance, la peur et la mort, comme il dessinait naguère les robes de Poiret. La guerre, juge Mac Orlan, est artifice, dans tous les sens du mot. Pour en représenter la vérité, il faut donc en montrer l’artificialité.

p.39

p.43

p.45

interieur-couverture

 

Une exposition présentant des oeuvres originales de Charles Martin aura lieu à la Galerie Michel Lagarde à partir du 20 mars 2014. Emmanuel Pollaud-Dulian signera Charles Martin féerie pour une grande guerre  le 21 février 2014 chez Philippe le libraire (32, rue des vinaigriers 75010 Paris).

 

affichettecrédit Géraldine Méo

Charles Martin, Féerie pour une grande guerre, par Emmanuel Pollaud-Dulian (graphisme Géraldine Méo)

Format : 19×23,5 cm

64 pages couleurs couverture cartonnée avec jaquette

ISBN : 978-2-916421-40-7

Prix : 16 euros

Charles Martin

2 février 2009

Charles Martin (1884 – 1934) dessinateur français. Il débute dans des revues légères puis, dès 1912, dessine dans les revues d’élégance françaises telles que "La gazette du bon ton", "Fémina" – ou américaines "Harper’s bazaar", "Vanity Fair".

Il s’oriente rapidement vers le luxe et l’art décoratif, à travers la mode, les flacons de parfumerie, les meubles, les papiers peints et les affiches. Ses techniques de prédilection sont l’eau-forte et le pochoir rehaussé d’un trait typographique.

Portrait de Charles Martin

Portrait de Charles Martin

Photographie de Charles Martin publiée dans l’ouvrage posthume qui lui est consacré:
"Comment ils dessinent" – Etude par Jean Dulac, Ed. La Coupole, 1947

Il a illustré une vingtaine de livres dont :" Sports et divertissements " avec Eric Satie, " Sous les pots de fleurs ", " Monseigneur le vin ", "Mascarades et amusettes", "Mon cheval, mes amies et mon amie" de Marcel Asruc, "Les silences du colonel Bramble" d’André Maurois, "L’illusion héroique de Tito Bassi" de Henri de Regnier, "Les fables de la Fontaine", ainsi que la fameuse plaquette réalisée en 1924 (avec un texte de Jean Cocteau) qui célébre les métiers de l’édition française.

Charles Martin

Charles Martin

Collection privée
Charles Martin

Charles Martin

Collection privée
Charles Martin

Charles Martin

Collection privée

charles-martin

Collection privée

martin0913a

martin0914a

Cet artiste sera mis en avant dans un ouvrage exceptionnel consacré artistes de l’Araignée et aux «aventuriers du livre».

Ce livre signé par Emmanuel Pollaud Dulian sous la direction artistique de Géraldine Méo paraîtra en octobre 2013.

Une souscription pour un tirage de tête sera proposée aux fidèles de « Ma galerie à Paris » Le blog des Editions et de la galerie Michel Lagarde

Plus d’information sur ce projet en cours de finalisation ici http://www.illustrissimo.com/blog/entretien-avec-emmanuel-pollaud-dulian/


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 234 autres abonnés