Chas Laborde

Chas Laborde, (Charles Laborde) (1886-1941), auteur, illustrateur, reporter, peintre, graveur. Né à Buenos-Aires, en Argentine, de parents français. Il fait ses études à Paris et, à l’âge de 15 ans, commence à vendre des dessins à des magazines satiriques parisiens.

Portrait de Chas Laborde

Portrait de Chas Laborde

Photographie publiée dans « Chas Laborde » de Guy Laborde
Quatre Feuilles Editeur, 1970

Il voyage à travers l’Angleterre où il se rend chaque année de 1905 à 1914, et il y puise son pseudonyme « Chas » diminutif de Charley. Soldat pendant le 1ère Guerre Mondiale, il se retrouve mitrailleur et agent de liaison, et termine sa guerre au printemps 1917. Ses dessins paraissent alors dans « La Baïonnette », « Le Rire » et dans « Le Rire Rouge ».

On lui commande alors  à partir de 1919 beaucoup d’illustrations pour des romans ( principalement Carco, Mac Orlan, Anatole France,Jean Giraudoux) il illustre notamment la série des Claudine , 4 volumes parus chez Jonquières entre 1924 et 1925  ( Willy et Colette).Sa série de grands albums sur les rues et les visages de villes célèbres: « Rues et Visages de Paris » en 1926 avec un texte de Valérie Larbaud, « Rues et Visages de Londres » en 1928 par Pierre Mac Orlan, « Rues et Visages de Berlin » en 1930 par Jean Giraudoux, et enfin « Rues et Visages de New-York » (publié après sa mort) avec un texte de Paul Morand nous restitue l’essentiel de son talent d’observateur des foules.

Parmi la soixantaine de titres qu’il a illustré entre 1920 et 1940 pendant l’âge d’or du livre illustré, on retiendra particulièrement ceux réalisés avec les écrivains amis.On peut citer  sans trop se tromper parmi ses ouvrages les plus remarquables: « L’Inflation Sentimentale » (1923) , « Malice » (1924), « Les jeux du demi jour » (1927) « Les Démons Gardiens » (1937) avec Pierre Mac Orlan, »Tendres stocks » (1924) avec Paul Morand , »L’ami des filles » (1921), »Jesus la caille » (1920) « Rien qu’une femme » (1925) avec Francis Carco et  « La Porte ouverte  »  qu’il signe seul chez Jonquières en 1931 et qui mériterait sans aucun doute une réédition

Le 27 avril 2001,60 ans après sa disparition, l’ensemble de son atelier a été dispersé lors d’une vente aux  enchères en Normandie, à Bernay. Depuis, ses dessins, aquarelles, eaux-fortes, archives et peintures se retrouvent régulièrement au mur de galeries pour des expositions ou dispersés sur des sites de vente en ligne.Un travail de réhabilitation de son œuvre est en cours.

Aquarelle, Chas Laborde

Aquarelle, Chas Laborde

Collection privée
Chas Laborde

Chas Laborde

Collection privée
Chas Laborde

Chas Laborde

Collection privée
Chas Laborde

Chas Laborde

Collection privée

Quelques extraits de « Rues et Visages de Paris » l’un de ses plus beaux livres.

"Rues et Visages de Paris", Chas Laborde

"Rues et Visages de Paris", Chas Laborde

"Rues et Visages de Paris", Chas Laborde

"Rues et Visages de Paris", Chas Laborde

"Rues et Visages de Paris", Chas Laborde

"Rues et Visages de Paris", Chas Laborde

"Rues et Visages de Paris", Chas Laborde

"Rues et Visages de Paris", Chas Laborde

Chas Laborde

"Rues et visages de Paris", Chas Laborde

Un article intitulé « Chas Laborde, le flâneur sentimental » d’Emmanuel Pollaud-Dulian a été publié dans le numéro 17 du Bulletin de l’Association « Mémoire d’Images », à l’automne 2008. Un site est actuellement en préparation et un ouvrage paraîtra en 2010 aux éditions Michel Lagarde.

About these ads

Mots-clés :

Une Réponse to “Chas Laborde”

  1. lian00 Says:

    Un peu dommage que les images soient si petites. Pas facile à voir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 241 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :